Retour sur le phénomène Harlem Shake

Un voyage à New York sera une occasion pour faire une immersion linguistique. Vous pourrez faire le tour des sites emblématiques de la ville en marge des cours intensifs d’anglais. La Statue de la Liberté et le Brooklin Bridge sont parmi les endroits incontournables dans cette mégalopole américaine. La visite de la « Grosse pomme » ne sera pas entièrement complète sans un détour à Manhattan. Berceau du jazz et de la culture hip hop, Harlem se trouvait sur le devant de la scène en février 2013, grâce à une vidéo virale intitulée Harlem Shake. Voici les faits qui ont marqué ce phénomène.

Harlem shake, un mouvement insolite

Le « Harlem Shake » est, à la base, un style de danse apparu dans les années 80. Il consiste à remuer les épaules et le buste. Et le plus fun, c’est que les danseurs n’ont pas besoin de coordonner leurs mouvements. Une version revisitée de « Harlem Shake » a marqué le clip vidéo de Cam’ron ou de P.Diddy. Mais c’est surtout la séquence d’images de 30 secondes postée par George Miller, allias Filthy Frank, sur Youtube qui a créé un phénomène planétaire.

Un groupe d’amis portant des masques et revêtant un casque de moto commencent à balancer leurs bras tout en suivant le rythme d’une musique électronique. Après quelques secondes d’euphorie, les hommes se mettent à bouger frénétiquement leurs corps.

Qui aurait cru que cette chorégraphie loufoque aura connu un succès planétaire ? Même Baueer, l’auteur du morceau, n’aurait jamais imaginé que sa composition fera vibrer des milliers d’internautes. En une semaine, le clip déjanté a été visionné plus d’un million de fois. Des vidéos Youtube s’inspirant de cette version humoristique ont par la suite fait leur apparition.

Parodie du Harlem Shake, un buzz mondial

Plus de 45 000 vidéos ont été recensées sur Youtube en deux semaines. C’était à l’époque un véritable mouvement qui envahit la toile. Un tel engouement a été enregistré lorsque Gangnam style, clip de Psy, a été publié sur le web. Et pour se démarquer, les parodies n’ont plus rien à avoir avec la version originale du « Harlem Shake ». Des versions comme le black metal ou le Légo ont été mises en avant pour créer du buzz sur le net. Il existe aussi des vidéos qui mettent en scène des militaires, des pompiers ou un gentleman.

Les stars ne sont pas en reste, car ils ont également adopté ce style de danse hilarant, afin d’être dans l’air du temps. Le phénomène Harlem Shake s’est même exporté à Séoul et se trouvait sur le même pied d’égalité que le K-pop. G Dragon, un chanteur sud coréen a fortement contribué au succès du Harlem Shake dans le pays dirigé par Moon Jae-in.

Cet artiste n’est pas le seul à succomber au phénomène Harlem Shake. Kim Kardashian, l’une des stars d’une téléréalité populaire américaine et ses sœurs ont posté une vidéo les montrant en train de danser du Harlem Shake. Les joueurs des All Stars, une des équipes de basket-ball américain, ont joué le jeu en se mettant à faire gigoter leurs corps.

Il est peu de le dire, après une journée harassante, rien ne vaut que de visionner ces vidéos qui sont un bon bol d’air frais pour les neurones, une véritable source de détente qui a le don de vous faire oublier un peu vos soucis.

Partager surShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Rédigé par
Plus d'articles de Viens danser

Quelles activités pour un enfant de moins de 10ans?

Dessin, collage, peinture, modelage, pâte à modeler, perles Hama, gombette : voilà...
Lire la suite