Comment assurer son association de danse?

assurer salle de danse

Les associations de danse regroupent généralement des professeurs de danse, des chorégraphes et des membres de compagnies de danse. Comme pour tout organisme, l’association va développer petit à petit son activité et devra alors penser à éluder les questions administratives et surtout à souscrire une assurance. Laquelle choisir ? Pourquoi assurer son association de danse et surtout, comment s’y prendre ? La réponse dans ces quelques lignes…

Pourquoi souscrire une assurance ?

Pour une association de danse, il est impératif de souscrire une assurance responsabilité civile et pour ceux qui ne savent pas comment y accéder, il convient de rappeler qu’elle est généralement incluse dans les clauses de l’assurance multirisque habitation. L’assurance va ainsi intervenir en cas de dommages corporels ou matériels durant les cours de danse et dans le cadre de l’activité professionnelle de l’association en général.

assurer groupe danse 1Pourquoi assurer son association ? Tout simplement parce que tout comme pour les associations sportives et d’activités physiques, la loi exige aux professionnels de la danse de présenter une assurance pour pouvoir exercer. De plus, pour louer une salle de danse pour les répétitions de danse moderne, de claquettes et autres cours de danse classique, on demande bien souvent un justificatif d’assurance professionnelle pour louer une salle de danse qu’il s’agisse de répéter ou donner un cours de danse classique. Il n’est pas rare non plus que les élèves se blessent ou se font voler leurs affaires pendant le stage de danse ou le cours d’initiation au cours de hip hop ou de Ragga alors il vaut mieux prendre ses précautions. De même, le propriétaire de la salle de danse peut réclamer une indemnité en cas de dommages avérés ou de matériels endommagés suite à la location. Enfin, il est important de souscrire une assurance pour se prémunir des risques de blessures, de maladie, d’accidents et autres problèmes rencontrés durant les stages de danse.

Assurance ou mutuelle : que choisir ?

Dès lors qu’on a déjà souscrit une assurance multirisque habitation, on bénéficie d’office de la responsabilité civile, ce qui fait qu’on est déjà assuré dans toutes les activités telles que les représentations chorégraphiques, les cours de danse et autres répétitions de danse. Cependant, la prise en charge de l’assurance multirisque habitation ne peut parfois être étendue à certaines activités, ce qui fait qu’il est plus intéressant de la compléter avec une mutuelle qui va assurer le remboursement du tiers payant, à savoir du reste à la charge de l’assuré.

On sait également que la souscription d’une mutuelle promet d’autres avantages pour l’assuré. Déjà, le souscripteur est considéré comme sociétaire, ce qui fait que ses besoins en termes de couvertures seront mieux respectés. Comme les assureurs mutualistes sont des organismes à but non lucratif, les tarifs sont généralement moins élevés par rapport aux prix pratiqués par les assureurs. En effet, les cotisations sont calculées en fonction du risque global des sociétaires. Aussi, une personne qui pratique une activité à haut risque ne paiera pas forcément son contrat plus cher qu’une personne ne présentant aucun risque alors que chez les sociétés d’assurance, les personnes à risque paient plein pot. Dans tous les cas, il est intéressant de bien comparer les offres existantes avant d’opter pour tel ou tel contrat d’assurance.

Partager surShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Rédigé par
Plus d'articles de Viens danser

Et si vous vous inscriviez à des cours de danse pour vous défouler durant votre pause déjeuner ?

Plus qu’une simple activité physique, la danse reste de loin la meilleure...
Lire la suite